dashblog logo
Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Barbarie.

Aujourd’hui, j’ai eu très envie de me poser devant une page blanche pour écrire.

Malgré le fait que les mots justes soient très durs à trouver et que tous les cœurs soient aujourd’hui très lourds, j’ai eu envie de libérer un peu le mien.

Hier soir, quand j’ai pris mon petit vélo bleu pour aller admirer le feux d’artifices avec quelques copains, j’y ai pensé. On y a pensé.
L’idée d’un attentat a tous pu nous traverser l’esprit lors de l’explosion inattendue d’un pétard ou lorsque nous nous sommes tous retrouvé agglutiné sur le pont Wilson pour observer le ciel illuminé par les feux d’artifices.
On y a pensé mais on y a pas cru.
On y a pas cru parce que nous étions dans un moment de profonde innocence. « Oh la belle bleuuuuuue ! »
« Et, ooooh la belle rouge ! »
Ces moments d’innocences où adultes comme enfants sont tous émerveillés de la même manière devant un joli spectacle coloré, dont la conclusion ne peut être que celle d’aller se coucher heureux après avoir passé un beau moment avec ses proches.

On y a pas cru pourtant les Niçois l’ont vécus.

Et aujourd’hui je suis triste.
Je suis triste que depuis plusieurs mois, années, des Hommes se croient tout permis sous un prétexte terrible, horrible et nul.
Qu’ils se croient permis de briser nos rêves et nos vies. De briser les rêves des enfants, d’un pays et du monde dans sa globalité.

Hier soir, à Nice, des vies ont été lâchement enlevées à des personnes qui n’avaient rien demandées de plus que de regarder les étoiles.
Comme les victimes de tous les attentats qui ont eu lieu depuis plus d’un an.
14 Juillet
Restons unis. Profitons de la vie, de nos proches, rions, chantons, dansons, sortons.
Vivons pour ces personnes a qui ont a arraché la vie.

Vivons pour leur montrer qu’on est plus fort que leur barbarie.

XOXO
signature

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *